Simon et le pouvoir du dialogue intérieur

Tout le monde connaît maintenant la COVID-19. Tout le monde en parle; elle est partout, sur tous les canaux d’information et les réseaux sociaux.

Cette série d’articles n’est PAS sur le virus. Elle est sur vous.

Notre série d’articles intitulée « Comment surmonter la tempête » vous donne des conseils et des stratégies pour surmonter la tempête Covid-19. Inspirée de l’expérience de clients réels*, elle a été écrite par des psychologues expérimentés.
____

Voici Simon*

Depuis le début de la pandémie, Simon s’est assuré de contacter ses proches encore plus souvent que d’habitude. Il appelle ses parents tous les jours, clavarde avec ses amis et fait des appels vidéo avec ses neveux et nièces.   

Bien que tout son monde soit toujours en bonne santé, Simon, tout comme son amie Sarah, link to previous blog est très anxieux et ne peut s’empêcher de penser aux pires des scénarios possibles. « Qu’est-ce qui va arriver si ma famille ou mes amis tombent malades? »

Si vous vous faites le même genre de scénarios que Simon, sachez qu’il existe des moyens de modifier la façon dont nous percevons les choses et de diminuer l’apparition d’émotions négatives.  

L’approche du double standard est justement un de ces moyens.

Nos recommandations

L’approche du double standard est fondée sur le principe que nos émotions se forment à partir de notre dialogue intérieur. Ce dialogue perpétuel qui se déroule à propos de tout et de rien, ce sont nos pensées. 

Lorsque notre dialogue intérieur se compose de pensées négatives, nous éprouvons encore plus d’émotions négatives face à une situation donnée.

Prenons le cas de Simon. Il ne cesse de se demander ce qui arriverait si un de ses proches attrapait le virus. Son dialogue intérieur amplifie son inquiétude et son stress.

Et si une de ses amies lui disait qu’elle avait peur que ses parents tombent gravement malades à cause du virus. Qu’est-ce que Simon lui dirait? 

Comme vous et moi, Simon tenterait de la rassurer en lui répondant avec empathie. « Tes parents n’ont pas le virus, et même s’ils l’avaient, ils ont accès à des bons soins médicaux. Il y a de bonnes chances qu’ils guériraient. »

C’est maintenant qu’entre en jeu l’approche du double standard. Vous ne parleriez pas à une amie proche de la façon dont vous vous parlez à vous-même. 

Et si, lorsqu’il pense à des scénarios catastrophes, Simon s’arrêtait et se demandait « Qu’est-ce que je dirais à un ami qui serait dans cette même situation? »

Autrement dit, nous devons avoir la même empathie et les mêmes pensées positives pour nous que pour nos proches. Et tout d’un coup, notre dialogue intérieur qui était toxique devient bénéfique –  un vrai super pouvoir!

Vous voulez en savoir plus sur l’anxiété? Lisez notre article « L’anxiété : qu’est-ce que c’est? » et d’autres articles ici.

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos commentaires et questions via la section commentaires? afin que nous puissions y répondre dans un autre article.

____

À propos de PsyVitalitï

PsyVitalitï, une division de PsyMontréal, est un réseau de plus de 30 professionnels accrédités offrant des services de psychothérapie cognitivo-comportementale par vidéoconférence, par téléphone ou en personne, selon des horaires qui vous conviendront.

Pour prendre un rendez-vous, contactez-nous au 1-844-313-2473 poste 0. Nous sommes disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour répondre à vos appels.