Les trois sources de stress les plus fréquentes chez les étudiantes et étudiants – Nos conseils afin d’y faire face!

La vie étudiante n’est pas toujours simple et peut parfois même être…stressante.

Voici donc les trois principales sources de stress que rapportent le plus souvent les étudiants. Pour chacune d’entre elles, nous vous donnons un conseil afin de surmonter le stress qu’elles provoquent. Les conseils fournis peuvent également vous aider à réduire le stress dans d’autres sphères de votre vie.

____

  1. Le manque de temps

Concilier travail, famille, école et vie sociale et/ou amoureuse, peut constituer tout un exploit. Vous pouvez  même parfois avoir l’impression que vous êtes en train de vous enlisez.

Notre truc: Utilisez un outil comme « Pomodoro » pour gérer votre temps et réduire votre stress!

Voici comment ça fonctionne :

  1. Déterminez la tâche que vous voulez accomplir
  2. Réglez une minuterie à 25 minutes
  3. Travaillez sur la tâche pendant 25 minutes
  4. Prenez une pause de 5 minutes
  5. Répéter le processus quatre fois
  6. Après la quatrième fois, prenez une pause de 30 minutes
  7. Recommencez le processus depuis le début

L’utilisation d’outils de gestion du temps vous permettra d’être plus productif. Vous pourrez rayer plus de tâches de votre liste, ce qui fera en sorte que vous serez moins stressé.

  1. L’insécurité et les doutes

Trop souvent, on se définit en comparant nos échecs aux succès des autres. Cette logique douteuse est à la base de notre insécurité et de nos doutes.

Notre truc: Soyez indulgent envers vous-même ! Notre dialogue intérieur influence la façon dont nous nous sentons. Faites attention aux pensées négatives (« Je ne suis pas assez bon / pas assez bonne. »). En ayant plutôt des pensées positives (« Je peux réussir. » ou « Je vais prendre un trimestre à la fois. »), vous sentirez moins d’insécurité.

En étant conscient de vos schémas de discours intérieurs, vous pourrez mieux contrôler votre humeur et vous constaterez comment ces discours influencent votre niveau de stress.

  1. Les relations

Développer et cultiver de bonnes relations demande du temps et des efforts. Les conflits ou altercations avec ceux qu’on aime peuventdevenir une importante source de stress.

Notre truc: Lorsque vous êtes en conflit avec quelqu’un, parlez de vous et de la façon dont vous vous sentez plutôt que de vous concentrer sur ce que l’autre a dit ou fait. Lorsque vous parlez au « je », assurez-vous d’inclure les trois éléments suivants :

  1. Une description du comportement qui vous a dérangé
  2. Le sentiment que ce comportement a provoqué
  3. L’effet que ce comportement a eu sur vous

Par exemple, au lieu de dire « Tu es toujours en retard ! », dites plutôt, « Je suis faché ou contrarié (sentiment) quand tu es en retard (comportement) parce que j’ai l’impression que je perds mon temps (effet). ».

Ne faites pas l’erreur de croire que les autres peuvent interpréter vos émotions. Quand on sent que les autres ne nous comprennent pas, on se sent offusqué et ceci peut générer des tensions dans la relation. Évitez ce genre de stress en utilisant le « je » afin d’avoir une meilleure communication et d’entretenir des relations plus harmonieuses.

En terminant, n’oubliez pas que le stress est une question de perception. En changeant la façon dont vous percevez le stress, vous changerez la façon dont vous vous sentez.

Besoin d’un peu plus d’aide?

Un de nos psychologues peut vous donner d’autres trucs pour vous aider à faire face aux différentes sources de stress que la vie met sur votre chemin.

__________________________

Appelez-nous au 1-844-313-2473  poste 0 pour plus d’information ou pour prendre un rendez-vous.

Notre coordonnatrice se fera un plaisir de vous référer au psychologue qui répondra le mieux à vos besoins. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire confidentiel ci-bas.

Pour en savoir plus sur nos services offerts aux étudiants, visiter la section bien-être étudiant de notre site web.